vendredi, février 23, 2024
spot_img
AccueilPOLITIQUECTRI/Renonciation: Pourquoi Oligui Nguema renonce t-il à son traitement présidentiel

CTRI/Renonciation: Pourquoi Oligui Nguema renonce t-il à son traitement présidentiel

La réponse serait tout de suite donnée par le Porte-parole du Comité de la transition et la restauration des institutions (CTRI) LT-Colonel Ulrich Manfoumbi Manfoumbi dans le Communiqué n°020; mais alors, d’un point de vue autre, à quoi pourrait renvoyer cette décision ?

« Honneur et Fidélité à la patrie », pour le cas de la transition en terre gabonaise, on y ajoute de l’altruisme, c’est du moins ce que nous révèle la communication du 18 octobre 2023. Président du Gabon depuis le 30 août 2023, le Président de la république serait épris par l’empathie vis à vis du peuple gabonais.

Au vu des besoins criards et urgents pour certains des gabonais, le Général de brigade, Président de la république M. Brice Clotaire Oligui Nguéma préfère « renoncer à son traitement  » de Président de la république

_Altruisme et désintéressement
_
Il est annoncé que le Chef de la toute puissante garde républicaine gardera uniquement ses avantages liés à ce poste. En embrassant toutes les grâces habituelles liées à son statut de Président, cela implique bien-sûr un salaire grotesque, si l’on considère que le Président déchu Ali Bongo ondimba était classé président le mieux payé au monde en 2023 par le magazine économique américain « people with money », avec un salaire spectaculaire de 96 millions d’euros ; classement dressé sur la base des gains directs, et des revenus issus des partenariats des royalties ainsi que tout autre investissement.

Si tel est le cas, car rappelons-le, les salaires des personnalités politiques du Gabon sont restés un secret de Polichinelle, le Président de la transition ne serait certainement pas resté en marge, sans compter qu’il se serait doté d’un personnel lié au protocole de son rang aux frais du contribuable, alors même qu’il tente d’amoindrir les charges de l’Etat.

Hormis l’intérêt suprême de la
nation, on pourrait également y lire une marque de désintéressement vis à vis des avantages liés à son poste, le Général Brice Clotaire Oligui voudrait certainement adopter le labour comme fer de lance de son passage à la tête du pays.

_Débarrassé et focus_

Il se pourrait que le Président veuille rester focus sur le travail pour lequel il a prêté serment, moins de monde autour de lui, plus d’efficacité et de sécurité dans ses actions, sans compter qu’avec un paysage aussi débarrassé, il gardera l’œil bien ouvert sur la garde républicaine dont il demeure le numéro un.

« S’entourer de l’essentiel et des personnes sûres » était certainement le but le plus visé par le Général Brice Clotaire Oligui Nguéma, sans omettre l’acte à la base patriotique perçu au premier regard.

_Franchise intérieure et non-dit?_

Dans sa peau d’homme de Dieu, le Général pourrait se reprocher de jouir des avantages d’un poste qu’il n’aurait pas légalement occupé. En effet, si un coup d’Etat relève tout d’abord d’une trahison pour un homme de son rang, le président de la transition pourrait se consoler par cet acte de dévotion à la nation, et confondre ses détracteurs quant aux intentions qui peuvent lui être prêtées.

_Et ce « non dit »?_

Le non-dit pourrait renvoyer à la prochaine élection présidentielle. Et si le Général Oligui Nguéma préparait déjà sa future candidature en travaillant sa côte populaire ? Dans ce sens, gagner la confiance et l’amour du peuple sont les fondamentaux qui pourraient conduire ce dernier à réclamer la candidature du Général, et le porter de manière légale à la tête du pays. Lequel des présidents gabonais a posé cet acte avant lui? Comme quoi, ce geste unique en son genre pourrait bien viser des buts inavoués, sans doute liés à l’ambition de bien-être du peuple tant exprimée par le Chef de l’Etat. Un point qui ne semble pas effleurer plus d’un gabonais actuellement, tant l’éphorie populaire est à son comble.

Dans tous les cas, le numéro un gabonais fait partie des personnalités les plus suivies et adoubées en Afrique en ce moment, récompense de sa bravoure envers ses compatriotes.

La redaction
La redaction
Le Touraco Vert est un journal d'information numérique et indépendant 100% gabonais.
RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments