PUB OLAM

Santé/Journée mondiale de lutte contre le paludisme:une célébration sous le thème " zéro palu-tirer un trait sur le paludisme "

WhatsApp_Image_2021-04-23_at_16.54.09.jpgLa journée mondiale de lutte contre le paludisme est célébrée le 25 avril de chaque année. Pour l’année 2021, le thème choisi sur le plan mondial est : « zéro palu-tirer un trait sur le paludisme ». Au Gabon le thème retenu est : « zéro palu ! Je m’engage ».

23 Apr 2021 0 comment
(0 votes)
 

Le programme national de lutte contre le paludisme PNLP, a à cette occasion retenu onze activités parmi lesquelles, la distribution de 500 moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’efficacité et la sensibilisation des prestataires de soins en traitement préventif intermittent (TPI) chez la femme enceinte à Fougamou. Cette activité s’inscrit dans le cadre du vaste projet ambitieux initiée par la BICIG, partenaire du programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) depuis 2012.

La deuxième activité concerne la formation des membres des ONG/Association sur les mesures préventives et assainissement de l’environnement. L’objectif de cette activité est renforcement des membres des associations et ONG qui font de la sensibilisation sur les mesures préventives contre le paludisme dans les quartiers.

La troisième activité quant à elle, est consacrée à la semaine généreuse de vaccination incluse dans le lancement officiel des activités prévu pour le lundi 26 avril 2021 au centre de santé de Nzeng-Ayong. Le PNLP a également prévu la vulgarisation des nouvelles directives du traitement préventif intermittent (TPI) dans les centres de santé de Libreville et Owendo chez la femme enceinte. L’activité consiste à distribuer 3250 moustiquaires imprégnées et à vacciner 3250 enfants de moins d’un an attendus au mois d’avril dans le grand Libreville.

Ce double enjeu sanitaire (paludisme et vaccination) permet de lutter contre le paludisme et les maladies évitables par la vaccination en ce temps de covid-19.

La 4e activité est axée sur les campagnes de sensibilisation des communautés sur les mesures préventives et les moyens de lutte contre le paludisme. Une autre activité concerne la réalisation des émissions télévisées et radio avec les différents partenaires. Il est prévu également dans le cadre d’une autre activité, la formation du personnel de sante des établissements scolaires de Libreville-Owendo à la prise en charge du paludisme. Cette activité s’inscrit dans le renforcement des capacités des personnels des soins des établissements scolaires et l’utilisation des tests de diagnostic rapide (TDR) avant d’initier tout traitement antipaludique.

Il faut retenir qu’au Gabon, le fardeau du paludisme demeure endémique, du fait de sa morbidité et sa mortalité élevées, ainsi que de sa transmission pérenne (de janvier à décembre). On estime à 797 278 cas de paludisme pour tout âge, à 66 152 cas chez les enfants de 5 ans et à 591 cas de décès. Le paludisme au Gabon malgré une sous notification notoire due à un disfonctionnement du système national d’information sanitaire continue d’être la première maladie selon les estimations du programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) en 2018 en terme de morbidité (22,28%) ; d’hospitalisation (37,39%) ; de mortalité (6,73%). Il aggrave l’anémie préexistante chez les femmes enceintes et est aussi responsable des manifestations neurologiques dans toutes les classes âges.

Jean Claude BOUNDZANGA

Groupe siecom (la Lowé et letouracovert.com)

Leave a comment

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Brown Green Pink Violet
Layout Style
Select menu