PUB OLAM

Culture : Les artistes vents debout contre la cession du siège de l'ANPAC par le CNPAT.

WhatsApp_Image_2021-04-20_at_11.08.17__.jpgLa fédération nationale des syndicats des secteurs de la culture et des arts (FENASYCA), appuyé par les professionnels du ministère de culture et les artistes de toutes expressions artistiques et culturelles du Gabon, ont manifesté hier 19 avril 2021, contre la décision de céder les locaux qu'occupait l' ANPAC au CNPAT.

20 Apr 2021 0 comment
(0 votes)
 

La question de la construction d'édifices publics au Gabon semble avoir atteint son pic en matière de contestations, car la pratique est devenue coutume. En effet, Administrations, établissements scolaires, universitaires, Hôpitaux etc, se remplacent les uns les autres; un détour qui consiste à déshabiller Pierre pour habiller Paul, ce qui au demeurant crée des grincements de dents.

Hier encore au quartier dit ancienne Sobraga dans le 1er arrondissement de Libreville, alors que la décision de céder les locaux de l'ancienne Agence nationale de Promotion artistique et culturelle (ANPAC) au Conseil national du Plan de l'Accélération de la Transformation (CNPAT) a été prise lors de la séance du 29 janvier 2021 du Conseil des ministres, les acteurs culturels gabonais ont dit niet! A cette énième manifestation du mépris et de manque de considération à l'endroit de la culture gabonaise.

Il s'agissait pour le syndicat conduit par Mermance N'Nang Nsome et les professionnels de la culture vert-jaune-bleu, de refouler cette décision, qui déshabille une fois de plus ce secteur d'activités, alors que ses acteurs se disent assez omis comme ça.

Les artistes apportent leur appui au syndicat par rapport à la question des structures, éléments nécessaires à l'expression et à l'émulation d'une culture. Une culture sans-abri n'a pas

de chance de survivre    nous laissait entendre un artiste qui a requis l'anonymat.

Il faut préciser que l'adrénaline monte avec cette note pondue le 15 de ce mois par leur Chef de tutelle le Ministre gabonais de la culture et des arts Michel Menga m'Essone, laquelle note ordonnait au personnel dudit ministère vider les lieux sur un délai de 04 jours. La grogne tombe au moment où ces acteurs culturels sont le plus affaiblis, notamment avec cette traversée du désert occasionnée par l'actuelle crise sanitaire.

Soulignons au passage que si le message a pu donner de l'écho, la mobilisation a frôlé l'effet d'un pétard mouillé, du fait de la faible présence des artistes sur les lieux. L'affaire suit son cours, et nous y reviendrons.

Last modified on Tuesday, 20 April 2021 10:58

Leave a comment

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Brown Green Pink Violet
Layout Style
Select menu