PUB OLAM

Front social/Régies financières : les primes du désaccord

WhatsApp_Image_2021-03-20_at_13.24.34.jpgPour primes impayées, la FECORIFI s'indigne et menace d'entrer en grève.

La fédération des collecteurs d'impôts des régies financières vient de déterrer la hache de guerre, et annonce une grève suite au non payement des primes de ses agents.

20 Mar 2021 0 comment
(0 votes)
 

Malgré la volonté répétée du maintien de l'accalmie dans leurs administrations respectives, la question de payement des primes ne fait pas l'unanimité avec leurs tutelles.

Lors du point de presse animé hier par le principal syndicat en la matière au Gabon, (FECORIFI), Les agent déplorent l'amateurisme et les intentions douteuses du gouvernement, quant à l'application objective d'un texte dont il est lui-même l'auteur.

Alors que la nouvelle du non payement des primes d'incitation à la performance du mois de février est annoncée par la tutelle pour objectifs non atteints, les agents des régies financières dénoncent une cabale qui viserait pour le gouvernement Ossouka, à les priver de ce qui leur revient de droit.

En effet conformément aux dispositions de l'article 16 du décret n°00429/PR/PM du 24 décembre 2020 instituant une prime à la performance budgétaire, et qui prévoient la mise en place d'un comité d'administration chargé entr'autres du suivi à la fois des applications de ladite loi, mais aussi de l'atteinte des objectifs qu'elle fixe pour prétendre à cette prime, le constat à ce jour de l'inexistence de ce comité pousse les agents des régies financières à s'interroger sur l'origine de la décision qui les prive aujourd'hui de cette prime.

Aussi l'article 20 du même décret, érige les textes réglementaires en seule bible, car déterminant en tant que besoin, les dispositions de toute nature nécessaires à l'application de ce décret. C'est du constat de la non application de ces textes que les régies financières gabonaises risquent de s'embraser une nouvelle fois sous peu.

Rappelons au passage que le dernier mouvement d'humeur des régies financières gabonaises avait causé des pertes colossales à l'État gabonais. Suite à cet état de fait, la tutelle a recadré via de nouveaux critères, l'attribution de ces primes, aujourd'hui au 2ème mois de payement de leur payement conformément aux nouveaux textes en vigueur, ça patauge de part et d'autre, les parties concernées se retrouvant dans une discorde absolue. La base, devra dans de tous prochains jours décider de la suite à donner à ce nouveau chapitre dans les régies financières gabonaises.

Last modified on Sunday, 21 March 2021 11:27

Leave a comment

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Brown Green Pink Violet
Layout Style
Select menu