PUB OLAM

Mairie de Libreville/Detournement: le directeur de la DPA détourne à son compte l'argent destiné aux journalistes.

WhatsApp_Image_2021-03-19_at_15.16.38.jpg"On est fort pour critiquer les autres. A peine on te donne un peu d'argent des autres à gérer, tu n'hésites pas de le retourner". C'est ainsi qu'on pouvait entendre certains animateurs des réseaux moucharder des les couloirs et jardin de l'Hôtel de ville de Libreville, le 18 mars dernier. Pointant du doigt, le directeur de la Direction de la presse et de l'audiovisuel de la mairie de la capitale gabonaise. Qui pour eux, aurait détourné une bonne somme d'argent qui leur était envoyé par le maire principal Eugène Mba, après avoir couvert cette session municipale.

19 Mar 2021 0 comment
(0 votes)
 

En effet, il y a quelques temps, à la suite de la prise du service de l'actuel président du conseil municipal de Libreville, Eugène Mba, il a commencé à regarder les missions des différentes directions. Il ne comprend pas pourquoi le service des relations avec les médias a été rattaché à la direction de la communication officieusement. Il a donc ramené ce service à la DPA.

La première grande gestion que le premier responsable de cette direction, Christian Ekomié, alias Moustapha, va faire, c'est de gérer les représentants des médias invités à couvrir la première session budgétaire du premier magistrat de Libreville, Eugène Mba. Vous vous en doutez que ce maire apprécié même par l'opposition voulait que cette activité soit très bien médiatisée. A cet effet, on imagine qu'il mis un bon pactole pour la cause. Mais son collaborateur qui géré cet argent aurait fait main basse dessus, à en croire les plaignants. En donnant les broutilles à ces derniers.

"De source sûre, l'information que nous avons eu, chaque journaliste devait avoir 50.000F. Et les chaines de télévision, autour de 100.000F", a dit un représentant d'un réseau social à l'un de ses confrères. Pour certains d'entre eux, "Moustapha nous a payé à la tête de chacun d'entre nous", ont-ils déclaré. Précisant qu'il a donné 10.000F à certains. 20.000F ou 35.000F à d'autres. "Il n'y a que Gabonreview et le photographe de la mairie qui ont reçu 50.000F chacun, à ma connaissance", confiera l'un des journalistes.

"J'ai personnellement échangé avec certains de la DPA que j'ai vu au conseil municipal. Ils m'ont confié que le stagiaire Ona a reçu 10.000F, le chauffeur 15.000F, le technicien Omanda 15.000F, par exemple. Et que le directeur, lui-même, son adjoint, le chef de service et l'attaché de presse ont aussi eu leurs côtes parts. Pour quelle raison? Des gens qui n'étaient même pas au conseil", a dénoncé un autre journaliste.

Pour ce dernier, il dit ne pas être surpris de ce comportement de l'actuel directeur de la DPA. C'est quelqu'un qu'il connait avant qu'il ne soit à l'Hôtel de ville de Libreville. Il a toujours été le même. "Ce sont ce genre de collaborateurs qui détruisent l'action d'un chef qui veut bien faire. Dans tous les cas, c'est le chef qui nomme. Mais il faut qu'il nomme celui qu'il faut à la place qu'il faut", lancera un mécontent du groupe des plaignants.

Last modified on Friday, 19 March 2021 14:33

Leave a comment

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Brown Green Pink Violet
Layout Style
Select menu