PUB OLAM

Sport/Fegafoot /Point de presse :Pas de cas de viol,mais de maltraitance.

Le président de laIMG-20190612-WA0004-696x522.jpg fédération gabonaise de football,Pierre Alain Pierre Mounguengui s’est exprimé le 11 juin dernier à la faveur d’une rencontre avec les journalistes.

Pris sous la tourmente née des viols supposés des joueuses qui a suscité la réprobation d’une certaine opinion et la saisine du Procureur de la République par le ministre d’État sortant,Bilie By Nze,la sortie du président de cette instance de gestion de notre football était très attendue.

12 Jun 2019 0 comment
(0 votes)
 

D’entrée de jeu, Pierre Alain Mounguengui a dit aborder trois points importants dans son laïus.

Le premier concerne les travaux du congrès du 1er juin en cours.En tant qu’organe de gestion du football national,la Fegafoot est régie par des textes.Lesquels textes stipulent que la Fegafoot qui applique en même temps la politique gouvernementale rende des comptes au contribuable.

C’est ainsi que le budget qui lui avait été alloué pour l’exercice passé a été investit principalement dans les compétitions nationales et internationales ,et ce dans toutes les catégories.

S’agissant du scandale né des supposés viols qu’auraient subit les joueuses et dont la justice a été saisie,le président de la Fegafoot nie l’existence de viols et harcèlement sexuel.

Il a dit reconnaître les cas de maltraitance ded filles par leur staff technique qui a confisqué les téléphones,les passeports et interdits aux joueurs de se baigner dans une piscine affichant moins de 9 degrés celsius. »Aucune fille n’a affirmé avoir été abusée »,a poursuivi Pierre Alain Mounguengui.

Quand aux premiers résultats de cette enquête, Mounguengui pointe la mascarade orchestrée par l’ancienne présidente de la commission féminine de Fegafoot pour des raisons ignorées jusque là.

S’agissant du troisieme point ,lié à la sommation du gouvernement invitant la Fegafoot à déposer ses livres de comptes à ses services,le président fr la Fegafoot a de manière voilée rejeté une telle initiative.Il estime que les relations entre son organisme et le gouvernement sont claires et seule la FIFA est habilitée à le faire.

Répondant à une préoccupation d’un confrère sur la désignation d’un entraîneur national, adjoint,la Fegafoot a dit ne pouvoir se prononcer,car les conditions ayant amener à la désignation de Nzamba Nzamba comme adjoint de Patrice Neveu ont été respectées.

Leave a comment

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Brown Green Pink Violet
Layout Style
Select menu