Une Prière pour Ali Bongo Ondimba et le Gabon.

0
8

Des citoyens gabonais se sont retrouvés hier,mardi 8 janvier 2019 au quartier Pont d’Akebe au lendemain de la tentative de putsch manqué pour exprimer leur mécontentement.Un rassemblement qui a vu la présence de certaines figures emblématiques de l’Ajev et de l’ancien maire du troisième arrondissement et conseiller municipal de Libreville,Serges Akassagha.Ce dernier qui a pris la parole devant une foule estimée à un millier des personnes s’est dit indigné par les agissements de certains militaires qui ont voulu profiter de l’état de convalescence du président Bongo Ondimba pour perpétrer un coup d’état.Une attitude indécente selon l’orateur qui a appelé les gabonais à renoncer à pareils agissements. »Plus jamais ça »a scandé la foule qui a en chœur condamné les actes de violence. »Notre pays a opté pour la démocratie malgré ses failles et faiblesses »,a poursuivi un deuxième orateur qui a dit ne pas comprendre l’idée qu’ont certains compatriotes à perpétrer les actes de tuerie d’autres compatriotes. »Le Gabon n’a besoin de guerre »,a asséné un sage qui a intervenu en dernier ressort.Puis en bon prédicateur,Serge Akassagha a convié l’assistance à une prière pour le Gabon éternel et le prompt rétablissement au Chef de l’État,Ali Bongo Ondimba toujours convalescent au Maroc après qu’une attaque vasculaire cérébral.La manifestation qui était encadrer par la police s’est achevé dans le calme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here