Transport urbain/Trans’urb : Le nombre de passagers revu à la baisse.

0
34

Les bus Trans’urb viennent de réduire le nombre des passagers à leurs bords, une décision qui n’est pas du goût de tous.

C’est depuis l’annonce de la rentrée des classes que le constat est fait. Assurément, l’une des mesures prises pour réduire au maximum la seconde vague des contaminations annoncée tout récemment par le Dr Guy-Patrick Obiang Ndong, ministre gabonais en charge de la santé a du plomb dans l’aile.

Et pour cause,désormais, les bus de 16 places par exemple, affectés aux petits trajets, n’embarquent plus que 7 passagers, et cèdent la priorité aux élèves, ou encore aux parents accompagnés d’élèves. Une mesure mal digérée sur les différents points de ramassage, au vu de toutes ces places laissées vides et de tant de passagers nécessiteux abandonnés au sol.

Un siège vide sépare les deux occupés, de sorte à créer le mettre de distanciation sociale exigée par les normes internationales. Seulement, l’on se demande pourquoi maintenant? Ces bus de seraient-ils révélés en foyers de contaminations? Sinon comment comprendre ce changement brusque d’usage? Une communication à cet effet aurait été des plus bien accueillies par le grand public.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here