Politique :UN soutient Dynamique Unitaire.

0
17

L’Union nationale exprime son soutien à Jean Rémy Yama, président de la confédération syndicale DU.

Dans une communication datée du 05 juillet 2019, la formation politique Union nationale a ouvertement exprimé son soutien sans faille à Dynamique unitaire.

Celui-ci est consécutif à la sortie médiatique du ministre d’État en charge de la justice et de l’intérieur,Anicet Mboumbou Miyakou.

le parti politique de l’opposition Union nationale a, sans ambages formulé son soutien indéfectible au Président de la confédération syndicale Dynamique unitaire, Jean Rémy Yama.

Faisant d’une pierre deux coups, ce parti a salué les activités menées par de cette centrale syndicale.

Face aux tenutruantes menaces de poursuites judiciaires annoncées envers l’activiste Yama et son entourage.

Une déclaration jugée inappropriée et inopportune qui suscité une levée des boucliers de la part des tenants du pouvoir actuel qui ont diffusé le lendemain des photos sur Facebook montrant Ali Bongo Ondimba sillonnant avec certains de ses collaborateurs la cour de son palais.

Des encouragements, de l’admiration mais aussi, et surtout à la rescousse d’une centrale syndicale jugée d’indélicate et de non conforme par les autorités, suite à ses déclarations situées aux antipodes de l’action syndicale.

l’Union nationale, après avoir condamné le projet de poursuites judiciaires, s’est exprimée en ces termes << l’Union nationale dit tout son soutien à l’œuvre syndicale de Jean Rémy Yama et rend hommage à l’engagement de Dynamique unitaire en faveur du progrès social et du respect des droits civiques des gabonais>>, pouvait-on lire dans la communication.

Dans la foulée, la formation politique n’a pas manqué de rappeler à l’ordre les autorités publiques afin de mettre fin à cette mesure qui relèverait des intimidations, lesquelles ne sauraient satisfaire la curiosité des gabonais quant au pilote qui séjourne au sommet de leur patrie. La problématique, posée par le syndicaliste et adoubée par cette formation politique semble ne pas être des préoccupations du commun des mortels des gabonais, qu’en sait-on? Tout va certainement pour le mieux et dans le meilleur des mondes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here