Politique, Ramsès Ekomi fait son show.

0
88

Le samedi 9 mars,cet activiste de la majorité au pouvoir au Gabon a convoqué la presse pour « apporter son soutien à Ali Bongo Ondimba ».

Ce dernier toujours en convalescence au Maroc fait l’objet des critiques de l’opposition qui réclame l’application de l’article 13 de la constitution qui définit la vacance du pouvoir eu égard à sa maladie qui l’eloigne depuis quatre mois de son Palais,mais aussi de l’opacité sur son réel état de santé empêchant toute personne de bonne foi d’apprécier. D’aucuns lui disent incapable de gouverner, d’autres simplement décédé.

Une cacophonie qui a poussé celui qui se défini comme le soldat du chef a faire cette sortie qu’on attend mesurer l’impact politique. Remerciant ses principaux soutiens qui sont tous des figures de proue du pouvoir,l’orateur qui preside un mouvement de soutien au Chef de l’État le » Madore « (Bongo doit rester » a déclaré que le quartier Cocotiers,connu pour opposition au PDG et à son président est désormais derrière celui-ci.

Une affirmation non étayée des preuves d’autant plus que les résultats des différents scrutins ont toujours été favorables à l’opposition incarné par Jean Eyeghe Ndong.Une donne qui n’est pas prête a être inversée malgré l’intronisation de Léandre Zue comme Maire principal de Libreville.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here