Politique /Présidence de la République :la première Dame frappe et on accuse Allihanga.

0
80

Le cran est monté si haut lors des dernières nominations à la présidence de la République.Le directeur de cabinet du président de la République est accusé d’avoir fomenter toutes ces dénominations intervenues récemment dans cette haute administration .

Or,selon une note de notre confrère la lettre du continent, ce dernier serait pour rien.

Et de toute vraisemblance, ces nominations à la présidence de la République ont été décidées lors d’une réunion précédant celle du conseil des ministres présidée par la Première Dame,Sylvia Bongo Ondimba qui tenait à voir tous ces congédiés quitter la Présidence de la République.

La même source poursuit que le directeur de cabinet,Alihanga comme les autres membres du cabinet présidentiel ont appris ces sentences la veille de cette réunion cruciale des membres du gouvernement.

Il est à rappeler qu’Alihanga qui se bat depuis la maladie,puis la convalescence du Chef de l’État fait tout ce qui est à son pouvoir pour la bonne marche de l’Etat se sent gêné par cette confusion de genre.Car,il ne faut pas se tromper,son apport est essentiel pour le quotidien des gabonais ,et se trouve dans l’obligation de répondre aux desiratas de ses compatriotes en lieu et place de son patron,depuis indisponible.

Faut-il vous rappeler que le dernier conseil des ministres a pourvu à plus de cinq cents emplois et fonctions.Toute chose qui ne plaît pas aux partisans de l’inertie qui ont cru que le Gabon peut éternellement se complaire dans la bêtise.

Alihanga qui se bat depuis sa nomination au poste de directeur de cabinet du président de la République n’a jamais été l’homme qui peut s’empêcher de montrer la voie à suivre.La bonne voie peut-on me dire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here