Journée mondiale de l’Overdose Commémoration:les Victimes commémorées

0
61

Le monde entier s’est penché le 31 août 2020, comme chaque année, sur la commémoration de la journée internationale de la sensibilisation sur l’overdose.Au Gabon,elle est passée sous silence.

Le 31 août de chaque année interpelle la conscience de tout un chacun, quant à sa responsabilité face aux morts qui surviennent suite à l’overdose de tous les produits possibles, mis à la disposition des individus vulnérables.

Cette journée, de son nom anglais international overdose Awareness _Day est née en Australie en 2001. Au fil du temps, elle est répandue par de nombreuses organisations communautaires, des ONG, des hôpitaux, centres de santé communautaires etc, aux États-Unis, au Royaume uni, et en Australie.

L’overdose est une prise excessive d’un produit par un individu. Ce produit peut être des stupéfiants ou un médicament psychotrope, susceptible dont l’excès entraîne inéluctablement la mort. Pour beaucoup, cette prise inclut les substances telles que l’alcool, la cocaïne, le cannabis, etc. Ainsi cette journée vise à marteler la sensibilisation sur l’overdose, mais aussi à réduire la stigmatisation liée à une mort par overdose.

Selon les données de l’observatoire européen des drogues et des toxicomanies(OEDT) estiment à plus de 70000 le nombre de vies perdues par overdose en Europe, dans la première décennie du 21è siècle. Aux États-Unis, le nombre de morts par overdose d’héroïne serait au-delà des 8000 morts par an, un chiffre qui aurait triplé en 3 ans.

A voir le bilan, il est loin d’être reluisant, et le but de la commémoration est loin d’être atteint. La question reste à savoir si le slogan << zéro overdose>> pourrait être possible, ou si l’on devrait le considérer autant qu’un 31 février ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here