PUB OLAM

Vie associative / L'AFBV sur les fonds baptismaux

WhatsApp_Image_2022-07-30_at_12.05.45_1.jpgC'est à la suite d'un constat de précarité qui ne dit pas son nom que vivent les habitants de Meyang, en l'occurrence les femmes que, Mme Stéphanie Maganga a eu l'ingénieuse idée, dans ce quartier de Ntoum, chef-lieu du département du Komo-Mondah, de créer une association baptisée, Association des femmes braves et valeureuses (AFBV). Avec pour objectif, l'autonomisation de la femme.

30 Jul 2022 0 comment
(0 votes)
 


Lors de sa sortie officielle, le samedi 23 juillet dernier, au quartier ci-dessus cité, la présidente exécutif de l'AFBV, Stéphanie Maganga a précisé que, ladite association est apolitique et vit des ressources propres. Mais les dons et legs sont aussi les bienvenus. Et que, "l'AFBV est née du constat de l'état de précarité très avancé dans lequel vivent les femmes de tous les âges dans mon quartier. Et partant, dans tout le Gabon ", a noté l'oratrice.


Une pauvreté pour cette journaliste en service à l'hôtel de ville de Libreville, qui maintient ces femmes jusqu'au stade où elles n'arrivent pas à subvenir à leurs besoins primaires. Devenant de façon permanente, vulnérables et exposées à tout genre de facilités.


C'est pourquoi, pour lutter contre ce phénomène, il apparaît judicieux et indispensable à notre consœur de regrouper toutes les bonnes volontés de Ntoum, et partant de Meyang à fin de réfléchir ensemble sur la manière de sortir ces femmes de cette situation.


"L'AFBV a, entre autres objectifs, favoriser ces femmes à devenir indépendantes en les aidant à se mettre à leur propre compte à travers la création les petites activités génératrices de revenus. Ainsi, elles deviendront libres et respectées", a-t-elle expliqué.
Précisant que l'association qu'elle préside vise l'autonomisation de la femme gabonaise dans les secteurs d'activités économiques, sociales et culturelles. "Notre association ", a-t-elle continué, compte aussi organiser des séminaires et attelés de formation dans le cadre du renforcement des capacités au profit de ses adhérentes. Afin que ces dernières valorisent leurs talents enfouis en elles. Pour qu'elles entreprennent mieux pour devenir des actrices majeurs de notre société. Ce qui se caractérise comme crédo de l'AFBV.


Dans ses propos, Stéphanie Maganga n'a pas manqué d'informer l'assistance que son association totalise, au moment de cette sortie officielle, une vingtaine de femmes battantes et valeureuses. Et pour y adhérer, il faut être de nationalité gabonaise et avoir 20 ans révolus et plus.


A la suite de ce discours, le bureau exécutif de l'association a offert des kits de produits de première nécessité à une dizaine de notables (hommes et femmes). Deux prometteuses de la restauration ont, quand à elles, du matériel de la restauration de lancer leurs activités.
Avant de se séparer, les femmes de l'AFBV ont offert à leur tour, un gâteau à leur présidente pour fêter son anniversaire en différé.

Leave a comment

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Brown Green Pink Violet
Layout Style
Select menu