PUB OLAM

CNR/Incendie de la villa de Jean-Pierre Léboumba Lépandou à d'Okondja:Jean Ping invite la communauté internationale à agir sans délai.

WhatsApp_Image_2021-08-29_at_18.27.28_.jpgC'est à travers un communiqué de presse, publié le 27 août dernier, par son cabinet de communication que le président de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), Jean Ping, a fustigé son mécontantement de l'incendie de l'ex-ministre, Jean-pierre Léboumba Lépandou à Okondja, chef-lieu du département de la Sébé-Brikolo, dans la province du Haut-Ogooué.

29 Aug 2021 0 comment
(0 votes)
 


Un incendie pour lui que rien ne saurait justifier. "C'est un acte dont la gravité n'a échappé à personne", note-t-il. Avant d'ajouter, "L'onde de choc suscité par cette affaire parmi les gabonais en témoigne".


Rappelons que ce communiqué est publié, quelques jours après avoir exprimé directement son soutien à son compagnon de luttes qui vient de perdre sa luxueuse villa, l'ancien président de la 59 ème commission de l'ONU a appelé la communauté internationale, qui ne peut ignorer les interprétations qui lui sont adressées par le peuple gabonais. Une communauté internationale qui, pour l'homme d'Ombooé, ne peut une fois de plus se taire, alors que le régime poursuit depuis 2016, son escalade de la violance aveugle de toutes les violations de l'Etat de droit.


"Il est manifeste que le régime a choisi à nouveau une cible dans mon entourage en s'en prenant à Jean-Pierre Léboumba Lépandou", pense le président de la CNR.


Et pour conclure, il a invité la même communauté internationale à agir dans ces thermes, "Devant la vive et légitime réaction des gabonais et la boîte de Pandore ouverte par des irresponsables, j'invite la communauté internationale à agir sans délai, avant qu'il ne soit trop tard pour le Gabon, mais aussi pour l'équilibre de la sous-région".

Leave a comment

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Blue Brown Green Pink Violet
Layout Style
Select menu