Print this page

Économie : les PME gabonaises soupçonnent une magouille concoctée au palais du bord de mer.

WhatsApp_Image_2021-06-10_at_13.50.35.jpgLe collectif des structures et organisations des PME du Gabon tirent une sonnette d'alarme face à ce qui pourrait ressembler à un boycott de l'action du Président de la république, et qui pourrait affaiblir de plus en plus les PME locales.

10 Jun 2021 0 comment
(0 votes)
 

La sortie fait suite à la mise en place par le Chef de l'État gabonais Ali Bongo Ondimba et son Coordonateur des Affaires présidentielles, quant à la mise en place de la taskforce et du Plan d'Accompagnement Personnalisé (PAP), ayant pour mission de définir les contours d'un emprunt obligataire suscite des remous.

La décision de la levée d'un emprunt de 174 milliards destiné entre autres à régler la dette intérieure et la question sociale serait aujourd'hui, sous le joug des personnes non désireuses de mettre en exécution la décision du Chef de l'État. Les plaignants attirent l'attention du numéro un gabonais sur la dérive économique qui pourrait s'en suivre si rien n'est fait, alors que l'on parle aujourd'hui des négociations avec la FMI, dans le cadre de la signature d'un nouveau plan de relance économique tant martelé par les plus hautes autorités du pays.Affaire à suivre.