Print this page

Commémoration/Journée mondiale d'Afrique : Quoi en retenir sous l'ère Covid-19 ?

WhatsApp_Image_2021-06-02_at_16.58.18.jpgLes pays membres de l'Union africaine ont fêté le 25 du mois dernier, la journée mondiale d'Afrique. Occasion pour le berceau de l'humanité de dresser son auto-bilan, surtout en ces temps où le monde entier se bat contre la Covid-19.

02 Jun 2021 0 comment
(0 votes)
 

Il faut dire que cette journée célèbre l'anniversaire de la signature des accords de l'OUA (Organisation de l'unité africaine), depuis le 25 mai 1963.

L'édition de cette année s'est appesentie sur la valorisation des cultures et des patrimoines africains. Sous le thème :《Arts, culture et patrimoine: un levier pour construire l'Afrique que nous voulons 》, elle marque également l'entrée en vigueur officielle de la charte de la renaissance culturelle qui valorise les cultures comme levier comme du développement .

Il est tout de même important de se pencher sur la période de la pandémie que traverse le continent, et avec laquelle coïncide l'édition de cette année, pour jeter un regard panoramique sur le bien-fondé de cette journée. Pour l'opinion publique, cette commémoration devait permettre aux africains de dresser le bilan de l'instauration de l'indépendance, de la démocratie, de ses gouvernances politique, sociale, économique etc ; malheureusement, beaucoup d'africains n'ont pas connaissance de cette journée, encore moins de son importance.

En cette année où la gestion de la Covid-19 a révélé de lourdes lacunes à plusieurs pays du monde en général et africains en particulier, la nécessité de lutter pour l'investissement du continent, notamment la construction des infrastructures sanitaires, routières, technologiques etc, s'impose avec acuité, au vu de la dégringolade qui s'est affichée derrière une gestion scabreuse de la pandémie, et ce, dans plusieurs pays africains.

Malgré ces énormes richesses naturelles, le PIB par habitant reste le moins élevé du monde, l'endettement des pays demeure très lourd, la recherche de l'eau potable reste une des problématiques majeures du continent, occasionnant des conséquences sur la santé des populations, Des maladies telles que le SIDA et le paludisme continuent de faire des ravages. Un bilan chaotique en 57 après cette commémoration, on se demande à quand un bilan minutieux et une sérieuse prise de conscience dans le fonctionnement des États africains?