Print this page

Front social : Frustré, le SYNAPOSTE reconduit le mouvement de grève dès ce mardi 24 novembre 2020.

IMG 20201124 WA0010 696x391Les postiers regroupés au sein du Syndicat national des agents postiers,SYNAPOSTE reconduisent dès aujourd’hui, le mouvement de grève suspendu à la demande du gouvernement.

L’assemblée générale du SYNAPOSTE qui s’est tenue le 23 du mois courant, à l’esplanade des recettes principales sis sur le boulevard de l’indépendance de Libreville, a statué sur la conduite à tenir au lendemain de l’insensibilité du gouvernement face à leurs cris de détresse.

24 Nov 2020 0 comment
(0 votes)
 

Les postiers gabonais <ne pas être des cordonniersmal chaussés,ni les tailleursmal habillés>. C’est pour cette raison que la base a décidé de durcir le ton face aux deux mois de salaires impayés restants.

Il faut dire que cette énième sortie succède à une période d’attente et du bénéfice du doute supplémentaire de trois semaines; car après les 48h de suspension de grève sollicitée par leur chef de tutelle, le SYNAPOSTE dit être resté ouvert au dialogue qui a fini par se rompre, et aujourd’hui, c’est un mois de plus de salaires impayés qui s’ajoute au compteur.

Assurent le service public, ils disent ne plus pouvoir payer d’autres agents publics alors qu’ils demeurent privés de leurs rémunérations, car, assumant les mêmes charges que tous les fonctionnaires gabonais, surtout en cette période difficile particulièrement marquée par la pandémie du Covid-19 au Gabon. Signalons tout de même qu’à cette question des salaires impayés se griffe celle du payement à temps qui jusqu’ici n’est toujours pas à l’ordre du jour.