Faits divers/Orage: encore des sans abris.

0
103

Une habitation du point kilométrique 11(pk11) perd sa toiture dans l’orage qui précédé la forte pluie du 1er avril 2020.

Il est 17h30 à Libreville, quand une pluie d’une rare violence s’annonce par un orage, qui de peu manquait d’emporter des humains.
En effet, les populations ont été surprises par un début de pluie qui pourtant s’annonçait timide voire pas évidente. En face de l’hôpital régional de Mêlen par exemple, une habitation s’est vue privée de sa toiture par cet orage caractérisé aussi bien par sa violence que par son caractère inattendu.
En un clin d’œil, la toiture s’est défaite de la ceinture supérieure de l’habitation, et s’est renversée en se posant sur une des habitations environnantes.
Le vent aura été si fort que sa pression a suffi pour décoiffer la maison, qui au loin semblait plus inachevée et inhabitée qu’autre chose. Un fait qui ramène la question des maisons inachevées mais habitées, au grand dam du danger qu’elles peuvent représenter.
Le fait pourrait s’expliquer et se comprendre à plusieurs niveaux. Seulement, la construction d’une maison devenant de plus en plus un parcours de combattant dans notre pays, les compatriotes semblent exprimer leur soulagement en voyant leurs entreprises en la matière couronnées d’une toiture; et la pensent prête à accueillir du monde.
Cette actualité interpelle donc plus d’un, pour plus d’assurance et de sécurité dans les habitats pour abriter des vies.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here