Enseignement supérieur/Allocations d’études :ANBG entre formation et règles d’équité.

0
86

Cinquante milliards de FCFA, c’est la dépense annuelle dépensée par l’Etat gabonais à travers son agence nationale des bourses du Gabon(ANGB).

Ainsi, cette dernière doit désormais privilégier la formation technique afin de rationaliser cette enveloppe, toute chose qui n’est aisée en ces temps. Car,comment expliquer à un nouveau bachelier de série littéraire qu’il a très peu de chance d’obtenir une bourse d’étude, par rapport à son collègue de série scientifique?

C’est-à cet exercice que vont devoir s’employer les responsables de la commission d’attribution des bourses de l’ANBG avant la rentrée des classes prochaine.

Pour autant, ce nouveau redéploiement obéit à deux conditionnalités: celle qui consiste à rationaliionaliser l’ardoise budgétaire consacrée aux bourses. Et ce dans un contexte de crise marqué par des mesures d’austérité tout azimut :<< Il nous a été demandé de rationaliser, en évitant de payer les trop-perçus qui se chiffrent à sept milliards de FCFA, notamment pour les étudiants qui envoient tardivement leurs résultats>>, a indiqué Joël Lehman, directeur son général.

La deuxième conditionalité, vise à permettre à l’agence de résoudre d’un revers les erreurs de la planification au développement qui ont jusqu’ici promu les formations littéraires.

Or, les besoins de développement imposent au pays d’accorder plus d’intérêt aux métiers.

À ce titre, l’ANBG, qui n’est qu’un instrument de l’Etat va devoir revoir son management des bourses : << l’État nous demande aujourd’hui de privilégier les formations techniques indépendamment du fait que les critères d’attributions de bourses restent les mêmes pour tous les ayant droit>>, a à nouveau précisé le directeur général.

Pour autant, le gouvernement gabonais, sous la direction du Président de la République Ali Bongo Ondimba, fait de l’éducation et la formation son cheval de bataille pour le devenir des jeunes. Ce qui n’est pas anodin pour ce gouvernement qui s’est félicité des résultats du bac 2019, tout en s’engageant à mettre les moyens qu’il faut. Mais pas à n’importe quel prix.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here