Culture/musique : << Cours petit joueur>>, un message vide de sens l’endroit de la jeunesse.

0
1776

La reprise du titre « Oko Niko » de l’artiste Shatta Wale par Peblito, jeune rappeur gabonais, n’est que simple démonstration de la dépravation éducative dont fait montre une bonne frange de la jeunesse gabonaise en général, et rappeurs en particulier,pense une certaine opinion.

Le message véhiculé dans la version originale complètement différente de celle de la reprise, on ne saurait se réjouir du choix porté sur le titre< Cours petit joueur! >,érigé en donneur de leçons, et chef dans les rangs des gangsters.
Qui, mieux que ces têtes de fil de la jeunesse gabonaise saurait alors sensibiliser, booster et soutenir les jeunes du vert-jaune-bleu en ces moments difficiles de son histoire, si ce n’est ces figures emblématiques?
Il est à croire que l’acteur culturel gabonais en général et musical en particulier ne mesure pas la lourde charge qu’elle devrait assurer en s’affichant et en s’adressant à son public, et plus singulièrement aux jeunes, à leurs cadets, et la fierté qu’ils sont censés arracher des aînés.
<<Cours petit joueur!>> est un titre qui écarte toute la jeunesse consciente du pays, pour communiquer et danser avec celle qui décide de s’adonner à la vie facile, notamment le braquage. Petit jouer serait cet apprenti sorcier, qui s’embrouille sur le terrain vertigineux du braquage. Avec maladresse, insolence et nonchalance, ce dernier est vu par les plus expérimentés, dont le rappeur lui-même, en animateur de galeries.
Triste réalité. Pourquoi cette thématique lorsqu’on observe le besoin criard en sensibilisation au sein de la jeunesse gabonaise ? Une fois semble être devenue coutume. Très peu des jeunes rappeurs gabonais véhiculent des messages essentiels et utiles pour leurs semblables et pour leur nation. C’est sans doute pour cette légèreté que beaucoup ne s’identifient à aucune figure historique, capable de booster leurs philosophies de vie, artistique et quotidienne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here