Culture/ mode: le style collant cycliste, une mode d’une vilainie indicible.

0
46

Le collant cycliste vu comme un vêtement à part entière s’impose peu à peu.Une mode qui ne garanti aucune élégance pour ses adeptes.

<On nait avec les uns,on vieillit avec les autres>, dit un adage populaire comme pour souligner combien une société peut évoluer dans le temps.

Les styles de vie se succèdent, les uns plus ou moins laids que les autres. Seulement, la mode nouvellement attéri à Libreville tel un OVNI fait mouche, et n’honore aucunement ses adeptes, tous sexes confondus.

Une atteinte aux bonnes mœurs qui manque pas de choquer toutes les personnes qui y prêtent attention dans le but d’apprécier. Le dégoût se laisser tout de suite lire sur les visages, car déçus du degré d’exhibition affiché au grand jour.

Si autre fois le collant cycliste était utilisé comme sous-vêtement, directement arboré après un bas afin de mieux cacher les parties intimes des indiscrétions, il n’en est plus question. Un courant de mode vient de l’erriger en vêtement entier qui se porte désormais avec n’importe quel autre haut.

Signalons au passage que les fans les plus enclins de cette mode sont particulièrement la gente féminine, qui n’hésite pas à exposer, tel un produit commercial, leurs parties intimes, attirant parfois négativement les attentions sur leurs passages.

Si l’on considère que la mode évolue à mesure que l’on se déshabille et que l’on prouve que l’on sait se dénuder, on peut s’attendre à ce que des individus se promènent nus d’ici peu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here