Covid19/ commerce : le ministre Mbandinga Madiya met de l’ordre.

0
48

Dans une note assez récente,le ministre Hugues Mbandinga Madiya a rappelé les conditions d’ouverture et de réouverture des commerces en période d’État d’urgence sanitaire.

C’est dans le cadre de la reprise progressive des activités économiques, suite à l’annonce du retour au confinement partiel annoncé le 27 avril dernier, que certaines précisions se sont avérées nécessaires, sinon impératives.
Le ministre du tourisme, du commerce, des petites et moyennes entreprises et de l’industrie, a signé le 07 de ce mois, un arrêté qui aura permis de recadrer ces activités commerciales accoudées à son département ministériel, et ce, dans l’ensemble du grand Libreville.
Plus d’une dizaine d’articles mis en place à cet effet. On retient entre autres: l’ouverture des commerces alimentaires et des conditions inhérentes, la réouverture progressive des commerces non alimentaires, le respect des horaires d’ouverture des commerces selon leurs catégories.
Les modalités retenues à la fois pour essayer de relancer l’économie restée en berne pendant près d’un mois et ce sans conséquences, tout en essayant de retenir les mesures de prévention contre le covid-19.
La sensibilisation n’est pas en reste, de sorte que les opérateurs économiques puissent veiller sur ces mesures, et rappeler aux esprits durs d’oreilles l’obligation de se plier aux modalités de protection pour leur bien et celui des autres.
Dispositif de lavage des mains ou la disponibilité du gel hydro alcoolique, le respect de la distanciation sociale d’au moins 1 mètre, désinfection et nettoyage permanent et systématique des objets et surfaces de contact, test quotidien à l’aide du thermo-flash de l’ensemble du personnel, sans oublier le port du masque désormais obligatoire.
Une battérie de mesures à saluer tant elles vont dans le sens de protéger les populations contre la terrible pandémie. Seulement, bon nombre ne sont pas observées dans ces potentiels foyers de contamination. Hormis le port du masque exigé aux usagers, la mise à disposition des gels hydro alcooliques, d’autres mesures semblent passer inaperçues. Vivement, qu’un regard pointilleux soit jetté sur la stricte application de ces modalités auprès de chaque opérateur économique pour une sérieuse prise de conscience de tous.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here