Consommation/Prix du pain:la baguette désormais à 150 frs CFA.

0
35

Le prix de la baguette de pain a pris de l’envol sans que le gouvernement ne bronche.

Le produit alimentaire le plus consommé au Gabon,le pain devient une denrée rare depuis près d’une semaine.Et pour cause, les boulangeries de la place ont décidé unilatéralement de la hausse de son coût.

Alors que l’augmentation des prix relève de la seule compétence des autorités, les boulangeries, principaux ravitailleurs du pain ont subitement décidé de passer à la vitesse supérieure en augmentant le coût du pain de 105, à 125f, soit une différence de 25f.Ce qui oblige les détaillants à revoir le prix de la baguette de pain à 150f.

Signalons que cette augmentation intervient au moment où on spécule sur la pénurie de la farine dont le principal fournisseur est la société meunière et avicole du Gabon(SMAG). Une situation qui vient acculer les consommateurs qui n’ont pas encore digéré les hausse des produits pétroliers et celle des tarifs urbains.

Depuis quatre à cinq jours, les Librevillois n’ont guère vu de leurs yeux la couleur du pain.

Au quartier derrière l’école supérieure , dans le premier arrondissement de Libreville, comme dans d’autres,les détaillants refusent de s’engager dans un deal qui pourrait les laisser en mauvais termes avec leurs clients. Du fait de leur proximité et de leur contact direct avec les consommateurs du quartier, ils ne souhaiteraient pas essuyer d’une part leurs représailles et des pertes occasionnées par cette « inopportune » augmentation, d’autre part a confié un détaillant de derrière l’école normale supérieure.

Solution, la vente du pain est suspendue jusqu’à nouvel ordre.

Il faut dire que la coutume s’est installée du côté des opérateurs économiques, qui auraient pris goût dans l’instauration anarchique des prix généralement hors normes du fait de leur incohérence avec ceux de la direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC).

Cette dernière, est d’ailleurs attendue par les populations à se prononcer sur ce fait de plus qui vient s’ajouter au panier de la ménagère déjà encombré beaucoup plus par des prix exorbitants que par les produits censés y figurer, au grand dam de son pouvoir d’achat

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here