Affaire kevazingo:les têtes vont tomber.

0
76

Plusieurs personnalités sont impliquées dans l’affaire dite du kevazingo,cette disparition mémorable de 353 conteneurs, avant que 200 soient retrouvés selon le Procureur de la République, Olivier Nzaou.

Notre confrère,Jeune Afrique le confirme dans sa parution de la semaine,trois ministres pourraient quitter leurs fonctions.

Mais aussi, le Vice-president de la République,Maganga Moussavou que l’on accuse d’avoir profité de l’absence du Chef de l’Etat pour signer des fausses autorisations.

Dernièrement,douze fonctionnaires des eaux et forêts et de douane ont été suspendus de leurs responsabilités en attendant que toute la lumière soit faite.

Aux dernières nouvelles,le directeur général de la Douane aurait été écroué et ce n’est pas tout, d’autres arrestations suivront, indique une source que nous avons contacté.

Le Chef de l’État,Ali Bongo Ondimba qui à travers la voix du porte parole de la présidence de la République avait promis châtier sévèrement les auteurs de cette forfaiture qui terni l’image du Gabon à l’extérieur semble déterminer à aller jusqu’au bout de cette opération de nettoyage des écuries d’Augias.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here